Midi, Théâtre ! - création

Midi, Théâtre!

7 pièces courtes durant la pause de midi

 

ME 09 OCTOBRE

JE 21 NOVEMBRE

MA 03 DÉCEMBRE

ME 04 DÉCEMBRE

ME 05 FÉVRIER

MA 10 MARS

JE 09 AVRIL

MA 19 MAI

12H15

Au foyer de l’Aula Magna du Château

Mettez vos sens en alerte et les pieds sous la table. Le concept Midi, Théâtre ! Ce sont huit théâtres dans cinq cantons romands qui proposent chacun de créer un spectacle pour la pause de midi à une compagnie de leur région. Les spectacles partent ensuite en tournée dans les autres lieux Midi, Théâtre !
A Yverdon, L’Echandole a donné carte blanche à La Comédie musicale improvisée. Un menu complètement improvisé ? Une première à découvrir en décembre.

Parcourez la carte 2019/2020 et goûtez à un spectacle court + un délicieux repas végétarien. Les représentations ont lieu au-dessus de L’Echandole, au foyer de L’Aula Magna du Château.
Bon appétit !

Durée : 60min environ

SPECTACLE + REPAS VÉGÉ 29.-
(pique-niques non autorisés)

www.miditheatre.ch

C'est passager | COMPLET

La Compagnie d’un Temps (Vevey)

 

ME 09 OCTOBRE

C'est l'histoire d'une femme et d'un homme qui ne se connaissent pas, jusqu'au jour où un accident les réunit. Ils se retrouvent alors tous deux dans le coma - le même coma. Coincés dans cet ilot entre la vie et la mort, ils se découvriront l'un et l'autre : leurs tracas quotidiens, leurs peurs, leurs joies, prendront alors un autre sens. Entre cauchemars et rêves, tout leur sera permis dans cette suspension du temps, qui laissera place à un univers absurde teinté d'humour et de poésie. Puis viendra l'heure du choix : retourner à la vie ou aller vers l'inconnu.

Texte et mise en scène : Antonio Troilo
Jeu : Laetitia Delacombaz, Antonio Troilo
Musique : Alexis Gfeller
Collaboration artistique : Matthias Urban

SPECTACLE + REPAS VÉGÉ 29.-

Les Chaussettes

LESHERITIERS (Villars-sur-Glâne)

 

JE 21 NOVEMBRE

Emile est là. Il se prépare. Pour quelle occasion ? Emile est précis. Il a des rituels. Hortense est là. Hortense est patiente. Elle aime le karaoké. Alphonse est là. Malgré lui. Il subit.

Cette plaisanterie philosophico-vestimentaire casse les conventions et flirte avec le dadaïsme. Les protagonistes sont de petites gens sans prétention, aucune revendication. Ils se fondent dans le décor de leur quotidien. Nous ne prendrons pas les choses au sérieux avec beaucoup d'exigence.

Auteur : Pierre-Yves Millot
Mise en scène : Julien Pochon
Jeu : François Badoud, Laetitia Barras, Jonas Marmy
Costumes : Anne Marbacher
Scénographie : Julien Pochon

SPECTACLE + REPAS VÉGÉ 29.-

Morceaux de choix

La Comédie Musicale Improvisée, coproduction (Yverdon-les-Bains)

 

MA 03 DÉCEMBRE

ME 04 DÉCEMBRE

Vous passez la porte automatique et vous êtes accueilli·e par une souriante hôtesse. Quelle place choisir ? Elle vous installe à une table. Simple, élégante, clean. Que commander ? Pétillante ou en carafe ? Exotique ou local ? Et avec ça, en accompagnement ? Les alternatives s'enchaînent, la serveuse vous aiguille sur des formules alambiquées. Autour d'elle, la brigade s'active pour se plier à des exercices de style de haute voltige. Shakespeare ou Tchekhov ? Beckett ou Broadway ? Sur place où En attendant Godot ?

Création collective
Piano : Daniel Perrin ou Lucas Buclin, en alternance
Improvisation et chants : Caroline Imhof, Odile Cantero, Lionel Perrinjaquet, Xavier Alfonso, Yvan Richardet
Costumes : Lorène Martin
Technique : Léa Beloin

SPECTACLE + REPAS VÉGÉ 29.-

Venir grande

FRAKT’ (Bienne)

 

ME 05 FÉVRIER

« Les géraniums ça sert à se fondre dans le paysage qu'elle dit la mère »

La petite a 10 ans et un féroce appétit de vivre qui détonne au sein de sa communauté. Ses parents, le moniteur de l'école du dimanche, les gens du village où l'on a tendance à se prendre pour le centre du monde, l'inondent de mots qui expliquent et de codes qui organisent la vie en tiroirs bien étiquetés. Mais au gré de ses escapades dans la nature et de ses envolées oniriques en Renaud Espace, elle « vient grande », vaille que vaille. Jusqu'au jour où la tige qui tient toute la famille se brise.

Texte : d’après le roman de Myriam Wahli
Adaptation, mise en scène et dramaturgie : Nicole Bachmann et Pascale Güdel
Jeu : Nicole Bachmann, Nicolas Gerber, Pascale Güdel
Piano et compositions : Nicolas Gerber
Scénographie : Valère Girardin
Costumes : Amandine Rutschmann
Lumière et régie : Jérôme Bueche
Perruques : Katrine Zingg
Regards extérieurs : Chloë Lombard, Anne-Sophie Rohr
Administration : Pascale Güdel
Visuel : Line Marquis

SPECTACLE + REPAS VÉGÉ 29.-

Un orage dans le crâne d'un sourd

Compagnie Cafuné (Rolle)

 

MA 10 MARS

La Compagnie Cafuné adapte pour la scène La Prose du Transsibérien, de Blaise Cendrars, un des poèmes les plus fous et libres du vingtième siècle. Portés par la force du poème et la peinture de Sonia Delaunay, les trois comédiens interprètent le voyage dans sa puissance évocatrice. Accompagné de quelques instruments et de quelques tissus, ils redonnent vie et corps aux mots du poète, car la poésie doit être vécue avant tout.

« Toute vie n'est qu'un poème, un mouvement. Je ne suis qu'un mot, un verbe, une profondeur, dans le sens le plus sauvage, le plus mystique, le plus vivant. » Blaise Cendrars

Conception, mise en scène et jeu : Viginie Janelas, Claude Sprecher, David Janelas
Costumes : Fanny Buchs
Technique et régie : Ludovic Jalenas

SPECTACLE + REPAS VÉGÉ 29.-

Une demande en mariage

Compagnie Barberine (Sion)

 

JE 09 AVRIL

Une demande en mariage est une farce en un acte qui dépeint les mésaventures de trois personnages ubuesques devant la nécessité de se marier. Tcheckhov traite ici avec légèreté de l'incapacité délirante de l'être humain à se maîtriser lorsque les enjeux sont d'une importance cruciale. La compagnie Barberine revisite cette farce de Tchekhov en développant son propre langage théâtral : une forme de jeu directe et sans limite, des personnages attachants et imprévisibles. Comique de répétition, quiproquos et coups de théâtre sont au rendez-vous ; et bien que l'intrigue soit d'une simplicité incontestable, cette pièce offre un terrain de jeu jubilatoire aux acteurs.

Texte : Anton Tchekhov
Mise en scène : Lucie Rausis
Avec : Valérie Liengme, Jean-Paul Favre, Pascal Schopfer
Musique : Mael Godinat

SPECTACLE + REPAS VÉGÉ 29.-

Une simple bande sèche étirée dans le bleu

Compagnie Invitez le monde (Delémont - Porrentruy)

 

MA 19 MAI

Gare Cornavin, 1909. Un type bout d'impatience et de chagrin dans une file d'attente. C'est Ferdinand Hodler, le peintre, qui vient de perdre son amante. Augustine est morte et c'est insoutenable. Augustine est morte et cette foule l'insupporte. Il part à Vevey retrouver Valentine, qui mourra elle aussi. Tout ce qui vit finit à l'horizontale, étiré comme un paysage, couché dans le sens du lac. Augustine est morte ; elle est devenue une simple bande sèche étirée dans le bleu. C'est un regard inusité sur Hodler auquel nous convie ce spectacle. Au génie de la peinture suisse se substitue ici un homme giflé par le deuil, au bord de l'implosion. A défaut du pinceau, ce sont le chant d'une soprano et les mots d'un auteur hongrois dans l'incarnation lumineuse d'un comédien béninois qui donnent naissance aux paysages.

Texte : Làszlo Krasznahorkai
Mise en scène : Laure Donzé
Jeu : Joël Lokossou
Chant : Bénédicte Tauran
Production : David Largo et Cie Invitez le monde

SPECTACLE + REPAS VÉGÉ 29.-